Historique

1- En 1951, lors du centenaire de la fondation de la paroisse d’Arthabaska, des citoyens d’Arthabaska ont mis sur pied une société d’histoire dans le but premier d’organiser les festivités soulignant cet événement.

Puis, pendant plusieurs années, cette société fut mise en veilleuse, M. Alcide Fleury maintenant la flamme parfois avec seulement quelques personnes. Dans les années '70, Mme Marguerite H. Moisan donna un souffle nouveau et très dynamique à cette société, tant et si bien que, vers 1975, on créa la Société d’Histoire de la région d’Arthabaska, regroupant notamment Warwick, Arthabaska et Victoriaville, de même que des personnes issues des villes et villages environnants.

D’autres prirent la relève dans les années '80, mais, malheureusement, la Société s’éteignit au début des années '90.

Une association, la société d’histoire et de généalogie des Bois-Francs, a été active dans les années ‘9.

2- Le 15 mai 2002, suite aux demandes de certains citoyens et à l’instigation des responsables du Service des loisirs, de la culture et de la vie communautaire de la ville de Victoriaville, notamment Mmes Danièle Croteau, Mélanie Pinard et Sylvie Filiatreault, une soixantaine de personnes se réunissaient pour mettre sur pied le comité de fondation de la Société d’histoire et de la généalogie de Victoriaville.

3- Le 18 juin, la Société était créée. Nous avons reçu l’aide de la Société d’histoire de Warwick lors de l’élaboration de nos Statuts et règlements. Nous avons ensuite entrepris les recherches pour doter la nouvelle société d’un local. Grâce à l’appui de la Ville de Victoriaville et de la collaboration des Frères du Sacré-Cœur, nous disposons de ce local.

4- La Société d’histoire et de généalogie de Victoriaville recevait officiellement ses lettres patentes le 6 août 2002.

5- Le 29 avril 2003, nous procédions à l’ouverture officielle de notre local au 905, boulevard des Bois-Francs Sud à Victoriaville.

Par Jacques Brière, président-fondateur de la Société d’histoire et de généalogie de Victoriaville.


15 ans d’histoire