Histoire du meuble (suite)

ARTHABASKA CHAIR CO. LTD OU
VICTORIAVILLE CHAIR CO. LTD


Arthabaska Chair Co. Ltd est fondée en 1903 et Paul Tourigny en est le président-fondateur. J.E. Alain en est le vice-président et L.H. Couillard le directeur-gérant.

ARTHABASKA CHAIR CO. L’entreprise est construite sur l’emplacement actuel de la rue De Bigarré près de la rue De Coursol. À cette époque l’usine comprend une bâtisse de 80 X 370 pieds, logeant l’atelier, une chambre de finition et l’entrepôt. Leur sont adjacents deux séchoirs de deux étages, d’une capacité de 40 000 pieds de bois brut. Il y a en plus une cour à bois qui contient entre 75 000 et 100 000 pieds de bois.

On y fabrique des chaises avec surface en chêne, d’autres bourrées et capitonnées. Le rendement annuel, en 1913, est de 150 000 chaises et le chiffre d’affaires s’élève à 80 000 $. À ce moment on y embauche 75 personnes se partageant une masse salariale annuelle de 27 000 $.

Un incendie détruit complètement l’usine en 1910. L’entreprise se réorganise rapidement avec un capital augmenté à 50 000 $. La mise de fonds initiale était de 12 000 $. En 1911, Arthabaska Chair devient Victoriaville Chair Manufacturing Co.

La compagnie est liquidée en 1916, en faveur de Paul Tourigny et est achetée par The Canadian Rattan Chair Co. Ltd.

THE STANDARD BEDSTEAD CO. LIMITED

Cette troisième entreprise s’installe à Victoriaville en 1906, sur un emplacement de 350 pieds de façade compris entre la rue De Bigarré et le chemin de fer. Aujourd’hui, ce site est occupé par une partie du stationnement De Bigarré et la rue du même nom. La rue Perreault (autrefois Louise à cet endroit) traverse cet emplacement.

Standard Bedsted En 1913, la bâtisse occupe un espace de 80 X 300 pieds incluant l’atelier de fabrication et la fonderie. On y produit des couchettes en fer et en cuivre, des petites couchettes pour enfants et des matelas à ressorts. Sa production hebdomadaire peut atteindre 1 100 unités et son volume d’affaires atteint 100 000 $ par année. La mise de fonds en capital était de 49000 $. À la même époque, le nombre d’employés a doublé depuis le départ, passant de 25 à 50 employés. La masse salariale s’élève alors à 13 000 $ par année.

Pour effectuer la fabrication, on consomme mensuellement un wagon de charbon, de fer et de broche ainsi qu’un demi wagon de tuyauterie de fer et un wagon et demi d’acier plié. Ces matières sont importées des États-Unis et coûtent 3 000 $. Son premier conseil d’administration comprend: Wm. A. Cotton, président; Georges A. Létourneau, vice-président; J.A.C. Bordeleau, secrétaire-trésorier; L.H. Grover, gérant et H.H. Guay, J. Zéphirin Auger, D.H. Pennington, D.O. Legendre ainsi que Médard Luneau comme directeurs.

Le 31 janvier 1914, Standard Bedstead devient The Victoriaville Bedding Co. Limited. La compagnie est liquidée en avril 1916 et cédée, la même année, à la compagnie Les Usines de Victoriaville limitée qui l’exploite pendant moins de huit mois. La Corporation de la ville de Victoriaville s’approprie les installations en novembre et les loue d'abord à la maison Eugène Munselle & Co. en 1916, et à Mica Insulator à partir de 1918, après leur avoir octroyé un boni et une exemption de taxes pour dix ans. Ces derniers deviennent propriétaires de l'emplacement en 1926.

THE CANADA MATTRESS MFG CO.

THE CANADA MATTRESS MFG CO. Complétant le groupe appelé «Big Four», The Canada Mattress Manufacturing Co. est fondée en 1909, avec un capital de 39 000 $, par un groupe d’industriels de Victoriaville. Le président est J. Cléophas Héon. Joseph-Édouard Alain est vice-président. D.H. Pennington, Paul Tourigny, J.Z. Auger, J.A. Alluiso en sont les directeurs. Antonio Beaudet agit en tant que directeur-gérant assisté de J.U. Dupuis, surintendant du service des meubles et sommiers et de F. Saint-Amour Amour responsable des matelas. En plus des sommiers et matelas on y produit des meubles nécessitant du rembourrage comme des ensembles de salon et des sofas.

En 1913, l’entreprise occupe une bâtisse de deux étages d’une superficie de 60 X 150 pieds, sur la rue De Coursol, près de De Bigarré. S’ajoutent à cette installation l’entrepôt pour l’emballage, un autre pour la bourrure fabriquée sur place et un séchoir.

En 1913, l’usine fournit du travail à 90 ouvriers qui se répartissent des salaires totalisant 40 000 $ pour l’année. Le chiffre d’affaires annuel monte à 100 000 $.

En 1914, La compagnie Canada Mattress Manufacturing Co. vend ses installations et équipements à Victoriaville Bedding Co. Ltd qui, après avoir essuyé une faillite, repart sous le nom de Les Usines de Victoriaville limitée. Cette partie des installations est récupérée par la Corporation de la Ville de Victoriaville en mai 1918, pour être ensuite louée à The Victoria Doll & Toy Mfg Co.

THE CANADIAN RATTAN CHAIR CO. LTD

THE CANADIAN RATTAN CHAIR CO. LTDL’industrie du meuble a atteint, en 1910, une vitesse de croisière impressionnante avec le fonctionnement des quatre premières entreprises. Profitant d’une situation avantageuse et de leur expertise d’alors, plusieurs hommes d’affaires déjà fortement impliqués dans les autres usines de meubles fondent, en 1910, The Canadian Rattan Chair Co. Ltd. Paul Tourigny est président et J.É. Alain, vice président. Octave Gaudet, J.P.H. Massicotte et Paul Lavigne complètent le bureau de direction. J.D. Gagné est alors gérant de l’entreprise.

Comme pour d’autres entreprises, la ville de Victoriaville offre deux bonis totalisant 20 000 $ et une exemption de taxes. Ces subventions permettent d’acquérir une entreprise de Saint-Romuald-d’Etchemin qui ouvre ses portes pour fabriquer des chaises de rotin.

rotin (2K) L’usine de 215 X 400 pieds est construite entre les rues De Coursol et Saint-François, (actuellement boul. Bois-Francs) le long de la rue De Bigarré. Cet emplacement sera occupé par la suite par les magasins LaSalle, Dominion et Canadian Tire et finalement par le centre de quilles Quillorama, le magasin BuroPro et le Club Video Super Choix inc.

Soixante personnes y travaillent en 1913 et gagnent annuellement un total de 26 000 $. Son chiffre d'affaires annuel est alors de 70 000 $.

The Canadian Rattan Chair et Victoriaville Chair Mfg Co. appartiennent toutes deux à J.D.Gagné à partir de 1916 et son gérées par une seule administration.

< 1 2 3 4 5 6 >